top of page

Utmb Index, Indice de performance Itra et Level Betrail

Histoires, principes de fonctionnement et spécificités des principales cotations de performances individuelles en Trail.


Confusion, multiplication des cotes, différences minimes entre les indices et les Indexs : On a voulu y voir plus clair sur ces systèmes avec lesquels beaucoup se perdent. On vous explique tout !!!


Article Basé sur les entretiens effectués avec les représentants des différents acteurs de ce sujet dans le podcast Let's Trail #164 LES COTES EN TRAIL


Historique :


C'est au tout début des années 2000 que Didier Curdy créé un classement permettant d'évaluer les performances des traileurs (chose qui n'avait jamais été faite). Véritable passionné de data, Didier, utilise les fichiers Excel comme base de données afin de collecter les résultats des différentes courses de trail Running en France et à l'internationale.

L'utmb, dont la première édition eu lieu en 2003 connaît un succès grandissant notamment en ce qui concerne le nombre des inscriptions qui dépassera très vite les capacités de course.



Afin de gérer ces inscriptions, l'UTMB souhaite alors mettre en place des règles relatives au niveau des coureurs et des courses auxquelles ils ont participé préalablement.

Le rapprochement entre Didier et l'UTMB prend donc sa source ici et avec lui, une automatisation du système s'appuyant sur Livetrail : La société informatique de suivi des résultats créée en parallèle par la fille de Catherine et Michel Poletti, Isabelle Poletti et son mari Mickaël (cette société est aujourd'hui gérée par David, fils de Catherine et Michel)

Le système évolue alors rapidement, un algorithme est créé pour calculer automatiquement les niveaux de performance ainsi qu'une évaluation du niveau de difficulté des courses.


 


2012 : Création de l'ITRA l'International Trail Running Association dont la mission est de promouvoir le sport et ses valeurs à l'internationale et dont la présidence revient à Michel Poletti.


A partir de 2014, l'outil, développé par et propriété de Didier Curdy est alors mis à disposition de l'association et devient l'Index de performance Itra.

(entretien avec Michel Poletti et Didier Curdy à retrouver dans le Let's Trail Podcast ici)


 

C'est en 2014 que deux amis : Matthieu Pelletier et Mathieu Van Vyve se lance dans l'aventure Betrail.

Ces deux belges lancent à leur tour une plateforme de référencement des performances en trail dont le premier classement verra le jour le 18 aout 2015.

(entretien avec Michel Deckers : Community manager de BeTrail à retrouver dans le Let's Trail Podcast à retrouver ici)


 

En 2020, année de changement de la présidence au sein de l'ITRA, l'outil de calcul n'est pas retenu par la nouvelle équipe dirigeante dont Bob Crowley devient le président.

L'association décide donc de développer son propre outil avec plusieurs équipes d'ingénieurs et Loic Lescouff devient le Database Manager de l'association.

(entretien à retrouver dans le Let's Trail Podcast ici )


L'UTMB, dans le cadre de son nouveau circuit UTMB World Series décide d'utiliser l'outil algorithmique de Didier et en fait l'un de ses pilier fondamental associé aux fameuses Running Stones. (Nous ne rentrerons pas dans le détail de ce fonctionnement)



 


Organisations et coureur.ses.s : Comment apparaître dans les différents systèmes ? :


UTMB Index :

l'UTMB a décidé de lancer un nouveau circuit privé (ici encore, nous ne rentrerons pas dans le détail du fonctionnement de celui-ci)

Dans ce cadre, l'UTMB a donné la possibilité à n'importe quel organisateur.trice de course de s'inscrire sur la plateforme UTMB World Series gratuitement et devenir ainsi un évènement "UTMB Qualifier" nécessaire à l'entrée dans le système UTMB World series et donc à la création des UTMB Index. Cette action ne nécessite que quelques minutes.

L'organisateur.trice, au terme de l'épreuve, devra donc communiquer les résultats de son évènement à l'UTMB. Ce dernier les intégrera au calcul et génèrera ainsi un UTMB Index propre à chaque coureur et à chaque performance.

-> Un index UMTB valide (d'une catégorie de course spécifique, voir plus bas) sera alors créé pour chaque coureur et avec lui une fiche coureur.


ITRA :

l'Itra permet également aux organisateurs.trices d'évènements de s'inscrire sur leur plateforme gratuitement afin d'y faire référencer leurs évènements.

Une fois devenue référencée, les organisateurs.trices doivent fournir, sous un format spécifique les résultats de leur évènement ainsi que le fichier GPX (parcours GPS) de tous les formats de course de leur compétition.

Lorsque ce fichier est reçu par l'ITRA, analysé et intégré dans le système, un Indice de performance est attribué à chaque coureur ayant participé à une course du dit évènement.

Une fiche coureur est également créée et un profil individuel simplifié est alors consultable sur le site internet de l'ITRA


Attention : Il ne faut pas confondre l'indice de performance ITRA avec la Cote Itra associée à chaque course qui détermine le niveau de difficulté des épreuves et qui est utilisée par exemple pour déterminer si un coureur a déjà participé à une course de difficulté équivalente.


BETRAIL :

Dans ce cas c'est un peu différent : Betrail , fort de ses plus de 30 bénévoles et à l'opposé des deux cas précédents, effectue le chemin inverse.

Les résultats sont récupérés manuellement par les bénévoles sur Internet après que les organisateurs.trices les ai publié (sur leur site ou sur les sites de chronométrage).

Une opération de Matching est effectuée par les bénévoles et les résultats sont intégrés à la base de données Betrail qui effectue les corrélations.

Si un.e traileur.se possède déjà un compte Betrail (gratuit), le résultat lui sera automatiquement attribué et une notification mail lui parviendra.

La difficulté de cette solution réside dans les nombreuses erreurs d'homonymes mais qui sont analysées par les bénévoles afin de mettre en cohérence : Résultat d'un coureur VS Profil connu.



Principe général de fonctionnement des cotes :


ITRA et UTMB


Pour l'UTMB index et l'indice de performance ITRA, comme évoqué plus haut, il s'agit d'un algorithme automatisé basé sur des valeurs de référence que sont :


1 - La distance et le dénivelé positif (100m de D+ équivalant à 1km à plat)

En prenant en compte ces deux valeurs, une équivalence distance "à plat" de la course en est tirée. Exemple : UTMB : 170 KM et 10000 mètres de D+ => 270 KM à plat.


2 - L'autre base de référence de l'algorithme est :

Le record du monde théorique en athlétisme dans différentes catégories (100m, Semi, Marathon...).

Un calcul leur permet de déterminer un record du monde théorique à plat.

Ce record du monde + une marge (correspondant à une potentielle évolution des performances dans les années à venir) correspond à un total de 1000 points.

Pour Didier Curdy : "On ne sait pas si cette valeur de 1000 points sera dépassée un jour, mais c'est toujours possible"
Pour l'ITRA et Loic Lescouff : "La valeur maximale de l'indice est de 1000 points et ne peut pas être dépassée"

L'objectif est donc de comparer ce record du monde théorique (2) aux valeurs de référence de la course remises à plat (1) pour déterminer le niveau de performance sur 1000 points des coureurs en fonction du temps de course.


Aucune action manuelle n'est réalisée, hormis un "contrôle qualité" des valeurs de référence de la course (Distance et D+) qui, si elles sont erronées, peuvent complètement fausser le calcul algorithmique.

En revanche, il n'est pas possible d'agir sur les paramètres de technicité de terrain, de conditions météorologiques ou tout autres paramètres que (1) et (2) (voir ci-dessous) .


En ce qui concerne l'Itra, les deux personnes en charge de la Database effectuent une vérification poussée des valeurs de référence en analysant systématiquement les données (1) et en s'appuyant sur les traces GPS fournies par l'organisateur.trice et d'autres moyens de vérification en cas de doute.

Pour l'ITRA et Loic Lescouff : "Nous vérifions systématiquement et de manière précise les valeurs de référence (1) qui nous sont fournies par les organisations"

Betrail


Il s'agit également d'un algorithme qui donne votre niveau de performance sur une centaine de points mais qui n'a pas de maximum.

L'algorithme est basé sur la vitesse de progression des coureurs (le temps de course uniquement) et effectue une comparaison de la performance du coureur avec la base de données complète et les niveaux connus de tous les athlètes présents dans cette base.

Le dénivelé et la distance ne sont donc pas pris en compte dans l'algorithme comme valeur de référence.

Pour Michel Deckers de Betrail : Le niveau connu de chaque coureur et les temps de course viennent donc alimenter l'algorithme qui effectue plusieurs boucles de calcul.

Catégories et calcul des cotes par catégories :


UTMB

Elles sont au nombre de 4 :

20K, 50K, 100K, et 100M (100 Miles=165Km)

Chaque catégorie possède un index propre qui est calculé sur les 5 meilleurs résultats de chaque catégories dans la limite de 36 mois ( Si le coureur ne possède pas assez de performances, l'algorithme créé des résultats fictifs pour compléter et ainsi créer une moyenne)


ITRA

L'association compte quant à elle 8 catégories :

KV, 10K, 20K, 42K, 50M (environ 80km), 80M (environ 130km), 100M (environ 160km) et 160M (environ 260kms)

L'indice par catégorie est également calculé sur les 5 meilleurs résultats dans la limite de 36 mois avec une plus grande importance attribuée aux meilleurs résultats

et une dégressivité de l'importance dans le temps (plus le résultat est ancien, moins il est pris en compte dans le calcul de la cote de catégorie)


Be Trail

La plateforme belge compte 6 catégories :

10k, 21K, 42K, 80K, 160K et 320K

Cette classification est peu mise en avant sur la plateforme belge qui préfère afficher une cotation globale (voir ci-dessous)


Calcul de la cote Globale :


Pour l'UTMB index et l'indice de performance ITRA, la cote global est calculée en effectuant une moyenne simple et arithmétique des 5 meilleurs résultats (indépendamment des catégories) et dans la limite de 36 mois.

Aucun majoration ou pondération n'est attribuée à des catégories particulières.

(Par exemple pour l'UTMB index, la catégorie 100M n'a pas plus de poids dans la moyenne que la catégorie 20K)


Pour le Level Betrail général et d'après le site internet : "Le niveau Betrail est une moyenne pondérée des 3 performances les + représentatives du coureur. Plus une perf sera récente et élevée, plus elle sera représentative et aura une chance d'être sélectionnée et de peser dans la moyenne"

Ils proposent également des challenges : Trail et Ultra dont les détails sont également présents sur leur site internet.


Cotation et niveau de course :


Nous nous demandons souvent : Et si Kilian est présent sur une course sur laquelle je concours, cela aura t-il un impact sur la cote de cette même course ?

Pour Michel Poletti UTMB : "C'est absolument indépendant !"

De même pour l'Itra qui confirme que le niveau d'une course n'influe aucunement sur leur indice de performance.


Conclusion :


Nous espérons, à travers cet article, vous avoir éclairé sur l'historique et le fonctionnement des principales cotations de performances individuelles en trail Running.


Vous pourrez retrouver l'ensemble des informations contenues dans cet article sous format audio dans l'épisode 164 du Let's Trail Podcast.


A l'heure où les circuits privés, les fédérations nationales ou internationales essaient de créer et d'oeuvrer pour le développement de notre sport, il est évident que nous sommes très loin de l'harmonisation et de l'unité nécessaire au développement d'un sport structuré et solide.

Les querelles de clocher vont-elles laisser place un jour ou l'autre à la mise en commun des ressources et des idées pour que notre sport obtiennent la place qu'il mérite ?

Affaire à suivre ...





579 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page